Collectif formation société ; info formations


11/04/2017 Banlieues 0 message

Education à la citoyenneté, précarisation du travail à bruxelles, fabrique de l’autre. Ces 3 formations visant les animateurs, formateurs, acteurs sociaux et militants, se dérouleront prochainement au CFS à Bruxelles


EDUQUER À LA CITOYENNETÉ, PISTES ET REPÈRES

JPEG - 31.1 ko
La citoyenneté est au cœur de nos pratiques d’animation et de formation, et incarne les valeurs d’émancipation et de progrès auxquelles nous aspirons pour nos publics. Et pourtant, ces dernières années, son empan sémantique s’est considérablement élargi tant il évoque de nombreuses références et usages. Pire, l’idée même de citoyenneté semblerait avoir perdu de sa force, sonnant creux tant le terme est galvaudé. En outre, nos contextes de travail multiculturels bousculent des valeurs que l’on croyait jusque-là universelles et valables pour tous, nous invitant à revoir nos positionnements. Et pourtant, éduquer, initier, développer, favoriser… la citoyenneté reste un des grands axes d’action de nos associations, qu’elles accueillent des enfants, des jeunes ou des adultes.

LA PRÉCARISATION DU TRAVAIL À BRUXELLES

JPEG - 18.1 ko
Nombreuses sont les personnes qui travaillent mais qui connaissent une précarité d’existence plus que préoccupante. Certaines sont engagées avec des contrats précaires (CDD, intérim, à temps partiel forcé, etc.) qui ne leur permettent pas d’élaborer des projets de vie à moyen ou à long terme. D’autres ont réussi à obtenir un contrat à durée indéterminée, mais leur salaire est trop bas pour faire face à l’augmentation des charges de la vie et aux risques de l’existence (loyer, énergie, garde d’enfants, maladie, etc.). D’autres encore, travaillent dans de petites entreprises, sans défense collective interne et sont exposées à une pression de l’employeur telle que la stabilité de leur emploi devient incertaine. Le socle commun de ces trois situations, différentes, est la difficulté, voire même l’impossibilité pour ces travailleurs et leur famille de faire des projets à plus longue échéance, précisément à cause de l’insécurité professionnelle dans laquelle ils sont.

C’est pour approfondir ces nouvelles formes de précarisation du travail que nous organisons 3 journées de formation.

LA FABRIQUE DE L’AUTRE

JPEG - 41.2 ko
Une formation qui vous invite à une analyse critique de l’élaboration des représentations de la figure de l’étranger à l’appui d’une étude du colonialisme et de ses héritages. Cette approche nous semple indispensable pour dépasser les évidences et construire des argumentaires.


Dans la même rubrique


Bientôt le 1er mai, Fête du Travail !

Le 1er mai 2015

Lire et Ecrire Bruxelles installe son stand place Rouppe entre...


La Grande Parade, le 29 mars

Le 29 mars 2015

Notre prochain grand rendez-vous : La Grande Parade, le 29 mars...


Forum Citoyenneté

Le 15 janvier 2016

Pour une participation politique et citoyenne accrue des...


Contribution au débat Numéro 4

Le 1er février 2016

PUBLICATIONNous avons le plaisir de vous présenter notre nouvelle...


Les infatigables parfaits présentent leur Topo

Le 13 juin 2015

la compagnie des infatigables parfaits donne rendez-vous à leurs...


Université de printemps 2015

Le 7 avril 2015

Du 7 au 10 avril 2015 à la Marlagne, Wépion. Une nouvelle année...


Interface3 fête ses 30 ans

Le 15 mai 2017

Le samedi 1er juillet 2017, interface3 fêtera ses 30 ans à la salle...


Christian LAVAL - COMMUN

Le 12 mai 2015

Mardi 12 mai 2015 à 18H00 Christian LAVAL Sociologue, co-auteur...


« Patience, patience...T’iras au paradis ! »

Le 19 mai 2015

En prélude au Festival Arts & Alpha, où s’entrecroiseront...


JOURNAL DE L’ALPHA 200

Le 14 mars 2016

La pédagogie du projet